27/11/2013

Être en vie

C’est quoi d’autre la vie que le merveilleux qu’elle nous offre. C’est quoi d’autre la vie que la vie elle-même. Quoi d’autre que d’être en vie !

J’ai sombré parfois dans des désespoirs intenses et je sais ne pas en être à l’abri, j’ai pris des chemins de traverse toute ma vie, j’ai tout remué, tout mis à plat, tout écharpé, épluché, ressassé, tenté de comprendre, me suis confrontée à mes paradoxes, je continue d’ailleurs allégrement, j’ai œuvré pour perdre tout sentiment de culpabilité et Dieu seul sait à quel point cela m’a pris du temps, mais c’est bon, c’est bon, là maintenant, je n’ai pas à me reprocher d’être vivante, et d’être vivante comme je l’entends.

J’ai gagné de haute lutte ce sentiment  de me permettre d’être. C’est enthousiasmant ! Vivre est un tel émerveillement. Entre naître et mourir, il y a tant à faire, tant à dire, tant à oeuvrer, tant à aimer, tant à … les mots se bousculent, s’entrechoquent, s’emberlificotent… c’est tellement, tellement, hallucinant ce qui nous est permis ! D’être en vie !

Vivre est une chance inouïe. Il faut saisir sa chance. Toujours. Dès que possible… Maintenant. Il n'y a rien de plus important que la vie.

 

Commentaires

" Vivre est une chance inouïe", oui, en effet.

Écrit par : anne des ocreries | 08/12/2013

Écrire un commentaire